Analyse d’images

, par Marie-Line Zanota

Pour l’étude des phénomènes rencontrés en génie des réacteurs l’analyse d’image représente un outil qui se démocratise de plus en plus dans les laboratoires de recherche. La visualisation de phénomènes, à l’aide de caméra rapide notamment, permet une meilleure compréhension de ceux-ci. L’exploitation de l’ensemble des informations que peut contenir un volume important d’images nécessite des techniques spécifiques d’analyse d’image. Partant de ce constat et après une formation suivie en 2010, Marie-Line Zanota a pris en charge cette thématique au sein du LGPC.

Ci-dessous quelques exemples d’études

<> Écoulement segmenté (Projet PROCIP)

Ecoulement segmenté


- Analyse de la répartition de particules de catalyseur dans la phase liquide (effet des débits, de la concentration en catalyseur et de l’inclinaison de l’écoulement)

- Acquisition de la vitesse de réaction par suivi de la consommation de gaz grâce à l’analyse de la forme et de la taille des bulles.

<> Étude d’empilement en lits fixes

Lit fixe 3D

La tomographie à rayon X a été utilisée pour permettre une reconstruction en trois dimensions de l’empilement d’objets. À partir de cette reconstruction, plusieurs caractéristiques du lit peuvent être extraites : la distribution de taille des objets, leur position et orientation, les positions et surfaces des zones de contact entre objets et avec la paroi du réacteur, et pour la partie fluide, la porosité radiale et axiale, la taille et la position des constrictions de la phase fluide ...

Process AI

Détection des zones de contact (a:image d’une coupe du lit fixe obtenue par tomographie ; b : seuillage par zone ; c : reconstruction des objets dans leur ensemble ; d : segmentation et détection des zones de contact)

Profil de porosite

Profil de porosité pour deux objets de même dimension externe ( Φ= 20 mm, h=14 mm).

<> Mousses métalliques et céramiques (base de données, étude du squelette…)

Distribution de taille dans le solide

Acquisition de données géométriques (porosité, surface spécifique, tailles de cellules , orientation de cellule, taille et forme des brins, connectivité)

<> Dépôts sur mousse
projet COSA