Deux nouvelles docteures

En ce début d’été, deux doctorantes du LGPC, Marion Serres et Jihène Soufi ont soutenu leur thèse.
La première thèse, réalisée en partenariat avec l’ENS de Lyon, avait pour titre : " Étude hydrodynamique d’un écoulement gaz-liquide dans un milieu poreux confiné" et a été soutenue le 22 juin.
La deuxième, en partenariat avec l’IRCELYON, l’ADEME et ATOLL energy, portait sur l’élimination des HAP des gaz d’échappement des groupes électrogènes, et a été soutenue le 10 juillet.
Bonne continuation à toutes les 2 !